BOOMBOREE : UN GRAND CHOIX DE VOILES DE TRACTION A L'ESSAI.
accueil boutique liens informations contact ne pas cliquer ici
Mon panier
Mon compte
Les bons conseils pour choisir sa voile, en fonction de ses critères
comment le monter
comment le régler
comment voler ...
Autres
conversion vents
COMMENT CHOISIR SA VOILE
Choisir une voile de traction n'est pas des plus facile. On ne change pas tous les jours ses ailes. Il est donc important de bien choisir son matériel en fonction de son utilisation. Un bon choix permet de garder la voile plusieures années et de s'amuser pratiquement à chaque sortie. Ci-après, vous trouverez une présentation des différents types de voiles de traction, puis une série de conseils.

Différents types de cerfs-volants de tracrion :


Nasawing :



Sans armature et sans caissons, elles sont très solides et présentent très peu d'encombrement une fois pliées. La puissance de traction est dans la moyenne des autres voiles, par contre elle est identique dans toute la fenêtre de vol. Cette fenêtre est réduite, ce qui veut dire peu de remontée au vent et traction quand la voile est au zénith. Le manque de caissons ou de structure provoque une légère instabilité qui les rendent peu pratiques en montagne par exemple. Le réglage et le pilotage demandent beaucoup d'attention, car elles fonctionnent en "tout ou rien": pas de progressivité. Le montage 2 ou 4 lignes est très facile ( chez HQ-Kites)
Elles sont conseillées dans des vents stables, pour toute utilisation qui reste occasionnelle. Au vu des prix des voiles à caissons, elles présentent peu d'intérêt.




Ailes à caissons :



Ce sont les voiles les plus répandues pour les activités dites terrestres ( saut, barefoot, buggy, mountainboard, snowkite ... ). Dès lors qu'il y a une bonne qualité de fabrication ( éviter les voiles premier prix qui ont une fabrication minable type buster, radsail, firebee ... ), le plaisir est total dès les premiers vols. Les voiles sont stables, puissantes, remontent bien au vent, ont une traction progressive, et donc sont plus prévisibles et plus agréables à piloter que les nasawings. Pilotables en 2 ou 4 lignes (selon modèles) avec poignées ou barre.



BARRE OU POIGNEES ?
Là encore, il faut choisir.
Pour les voiles en choquer/border il faut obligatoirement une barre.
Pour les voiles classiques, les deux sont possibles.
Les poignées : permettent une grande maniabilité, et donc une utilisation plus aisée dans les vents faibles ( de l'utilisation de la voile ). Elles permettent de sortir la voile dans des vents plus faibles. Elles permettent aussi un meilleur controle que la barre, et donc plus de facilité pour naviguer. On peut les mettre au harnais en les reliant par un bout au niveau des avants : le pilotage aux freins ne provoque ainsi aucune traction dans les bras et donc aucun effort. Un système de sécurités est adaptable facilement.
La barre : permet de manier facilement la voile avec une seule main, et une fois les réglages effectués, amène plus de facilité dans les sauts. Il faut choisir une voile qui peut fonctionner avec. Les avantages se trouvent quand il n'y a pas à faire trop bouger la voile ( plage de vent supérieure de la voile ) car pour faire tourner la voile, l'effort à exercer est assez important. Plusieurs montages sont possibles en 2,3 ou 4 lignes, avec ou sans sécurités. Attention, le choquer/border n'est possible que pour les voiles qui en sont prévu.
TRACTION
MOUNTAINBOARD
TOULOUSE
05.62.21.03.12
contact